Nombre total de pages vues

vendredi 15 avril 2011

La maison d'arrêt de Colmar par Margaux Trouvé


L’actuelle prison de Colmar est construite en lieu et place de l’ancien couvent des Augustins bâti en 1316. Avec la Révolution, les communautés religieuses sont dissoutes et leurs possessions vendues en tant que biens nationaux. C’est le cas de ce bâtiment qui est transformé en prison en 1791 et qui est définitivement restructuré en 1806. Presqu’un siècle plus tard, en 1904, elle est rasée et on édifie alors une nouvelle prison, reconnue en 1919 comme maison d’arrêt. 

À proximité immédiate du couvent avait été aménagée l’ancienne Wagkeller ou maison du poêle qui regroupait magistrats et notables de la ville et qui figurait au cœur de l’ancienne cité administrative. La Wagkeller a été démolie au XVIIIe siècle pour accueillir l’actuel tribunal de grande instance. Il ne reste donc quasiment rien de l’ancien couvent des Augustins. Quant à la prison actuelle, elle ne présente pas un très grand intérêt patrimonial selon Francis Lichtlé, archiviste et historien de la ville de Colmar. En revanche, le bâtiment étant localisé dans un périmètre de protection des monuments historiques (quartier touristique du vieux Colmar), sa démolition ou son aménagement devront faire l’objet d’une concertation avec les Architectes des Bâtiments de France.

La prison de Colmar, vétuste et manquant de sécurité, a été marquée par l'évasion en 2004 de trois détenus qui s'étaient échappés après avoir creusé un trou dans le plafond. Cette prison, tout comme celle de Mulhouse, va sans doute être remplacée par le futur centre pénitentiaire du Haut-Rhin qui devait à l’origine se construire à Issenheim mais qui semble maintenant se réorienter vers Lutterbach.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire