Nombre total de pages vues

mardi 14 décembre 2010

L’ancienne prison de Châtillon-sur-Seine classée monument historique

Châtillon-sur-Seine est une petite ville de Côte d’Or de près de 6000 habitants qui abrite une vingtaine de monuments historiques immobiliers dont une ancienne prison.


Localisation de Châtillon-sur-Seine

Cet édifice a été construit entre la fin du XVIe et le début du XVIIe siècle pour abriter dans un premier temps le bailliage et l’hôtel de ville du quartier du Bourg. L’édifice, appelé Auditoire Royale, devient en 1638 l’hôtel de ville des deux quartiers du Bourg et de Chaumont au moment de leur union. En 1654, la chambre de la ville est entièrement refaite. La plaque commémorant cet acte a été classée au titre des monuments historiques mobiliers en 1925. À cette époque, les décors peints intérieurs de style classique sont achevés. Sous l’Ancien Régime, le bâtiment accueil en plus le présidial (tribunal créé sous Ancien Régime) et la chambre de police. Pendant la Révolution, le présidial est remplacé par un tribunal de district. En 1805, l’ancien Auditoire Royal est donné à l’Etat en échange de l’ancien couvent des Carmélites. Le bâtiment est entièrement transformé en prison. Fonction qu’il conserve jusqu’en 1926. Depuis 1945, c’est la bibliothèque municipale qui occupe les lieux. Elle sert également régulièrement comme salle de spectacle et d’exposition.


La bibliothèque de Châtillon-sur-Seine (source : commons.wikimedia.org)


Quelques vestiges de l'architecture du XVIIe siècle à l'intérieur (source : christaldesaintmarc.eklablog.com)

Un patrimoine reconnu mais peu valorisé


L’ancienne prison de Châtillon-sur-Seine est classée au titre des monuments historiques depuis 1993. Il s’agit bien de la protection de l’ancienne prison mais pas véritablement pour son ancienne fonction. L’édifice a surtout été classé pour ses décors peints du XVIIe siècle.

L’intérêt d’avoir converti ce bâtiment en une bibliothèque municipale, c’est que tout le monde peut le visiter. De plus, régulièrement utilisé, il est bien entretenu. Ce n’est donc pas un patrimoine en danger.

Par contre, l’histoire du monument est peu valorisée. On peut visiter les cachots du XVIIe siècle conservés au sous-sol et la cour de promenade des prisonniers lors des Journées du Patrimoine. Mais en dehors de ces journées, il y a peu d’informations sur l’ancienne prison. Pourtant classé au titre des monuments historiques, ce patrimoine n’est pas ou très peu indiqué. Sur le site internet de la mairie ou de l’office de tourisme de Châtillon-sur-Seine, par exemple, ce monument historique n’est pas mentionné comme tel.

Il semble qu’il y ait pourtant de quoi approfondir l’étude du site. Les archives municipales conservées à la mairie contiendraient quelques documents du XIXe siècle sur la prison.


Source :
Base Mérimée : fiche 1 ; fiche 2

1 commentaire:

  1. Je suis fort heureux d'apprendre l'histoire de cette ancienne prison devenue finalement un élément du patrimoine de Châtillon-sur-Seine.
    Pour tout vous avouer, je n'y avais pas vraiment porter d'attention lors de mon passage.

    Je longeais alors toute la Seine à pied depuis la source jusqu'à la mer. C'était en juillet 2004.

    Je n'y suis resté que quelques heures. Un laps de temps bien court pour découvrir toutes les particularités d'une ville que j'ai cependant beaucoup appréciée.
    Patrick Huet, fleuve-trotteur

    RépondreSupprimer