Nombre total de pages vues

lundi 13 décembre 2010

La prison Chave à Marseille



La prison Chave se trouvait entre la rue George et le boulevard Chave, dans le 5ème arrondissement de Marseille. La prison a été construite sur d’anciens terrains vendus au département par les familles Rousell-Dorin, Ferrari et Jeanbernet. Les travaux ont débuté en 1852, menés par les architectes Barrel et Martin. La prison ouvrit ses portes en 1857 pour remplacer la prison des Présentines. 

Elle était entourée par un mur d’enceinte de 105 mètres de côté avec façade au Midi sur le boulevard Chave. Au centre de la prison s’élevait une chapelle. De part et d’autre de la chapelle centrale se trouvaient quatre corps de bâtiments formant une croix de Saint André desservant les 144 cellules. Le mobilier des cellules était très simple : un lit en fer, une table et une chaise.

Les exécutions avaient lieu près de la prison, place Sébastopol, puis la guillotine, appelée la «Veuve » fut installée devant l’entrée de la prison. Le premier détenu à être exécuté devant la prison fut le satyre Rosa. Cinq autres condamnés subiront leur peine au même endroit. La dernière exécution eut lieu le 30 avril 1934. Ainsi, de 1857 à 1936, la prison Chave est une maison de correction et une prison cellulaire séparant ainsi les détenus le jour comme la nuit.

Pendant la seconde Guerre Mondiale, la prison Chave reprend ses fonctions carcérales. En effet, l’incarcération était utilisée à grande échelle par le gouvernement pour contrôler les étrangers pour faire transiter les juifs et enfermer les résistants. Plusieurs évasions auront lieu comme ce fut le cas pour Jean Gemähling, Chef du réseau « Combat », arrêté le 13 janvier 1943.

En 1958, la prison a été démolie. Aujourd’hui, on peut voir à cet emplacement une école primaire et les bâtiments de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie.
Néanmoins, la mémoire des lieux est symbolisée par une plaque retraçant l’histoire la prison faisant partie d’un circuit sur l’histoire de la ville de Marseille.

1 commentaire:

  1. Bonjour, je fais des recherches généalogiques, savez-vous où je pourrais trouver un registre avec les noms des détenues de la prison Chave ?
    merci d'avance

    RépondreSupprimer